Alors que des retards d’approvisionnement en vaccins anti-Covid-19 se font sentir en France, la ministre déléguée à l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, a annoncé mercredi qu’un sous-traitant français commencera à produire “courant mars” le vaccin de Moderna. La production de celui de Pfizer/BioNTech sera lancée “courant avril”.