Un récent article d’un magazine, dirigé par une maison d’édition chargée de l’actualité agricole, laisse sous-entendre que la consommation de vin protège contre la Covid-19. Cette affirmation est fausse et dangereuse. Voici pourquoi.