Selon une récente étude, le gène desmogléine 2 (ou DGS2) jouerait un rôle majeur dans la progression des métastases du cancer du sein.