Une vaccination sans garantie de résultat ? Des médecins spécialistes estiment à 30 % l’efficacité du vaccin sur les patients atteints de cancer et dont l’immunité est affaiblie, par une chimiothérapie par exemple.  

“Il se peut que le vaccin ne fonctionne pas parce que l’immunité en cours de chimiothérapie est altérée, confie Nicolas Pourel, oncologue, directeur médical de l’Institut Sainte Catherine, à France 24. Les mécanismes qui font l’activation de l’immunité contre le virus peuvent être altérés. C’est surtout ça la zone d’ombre”.