Un récent rapport paru dans la revue Science suggère que ce sont des suppressions récurrentes de séquences génétiques spécifiques sur la glycoprotéine Spike du SARS-CoV-2 qui permettent aux nouveaux variants d’échapper à nos défenses immunitaires. En effet, lorsqu’un anticorps reconnait un…