Chez certaines souris, dès la ligne de départ des spermatozoïdes, les dés sont pipés. Toutes ces cellules ont une mutation qui les « empoisonne », mais seulement la moitié d’entre elles produisent l’antidote. De quoi s’agit-il ?