Dans une nouvelle expertise judiciaire, dévoilée lundi, des médecins belges pointent la responsabilité des gendarmes dans la mort d’Adama Traoré. Selon eux, le jeune homme, à l’état de santé fragile, aurait été victime d’un “coup de chaleur” qui se serait aggravé suite aux “manœuvres momentanées de contrainte” des gendarmes.