Un procès a été requis pour l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron à l’Élysée, Alexandre Benalla, dans l’affaire des violences dites de la place de la Contrescarpe à Paris, qui se sont déroulées le 1er mai 2018, a appris mardi l’AFP de source proche du dossier, ce qu’a confirmé le parquet.