Frédéric Mion a présenté sa démission, mardi soir. Le directeur de Sciences-Po Paris était contesté depuis une série de révélations déclenchées par l’affaire Duhamel, politologue accusé d’avoir violé son beau-fils. Il avait nié être au courant avant de reconnaître avoir été alerté dès 2018.