L’Ordre des médecins a écrit à la Haute autorité de santé et à l’Agence nationale de sécurité du médicament pour leur demander de vérifier la conformité “avec les données acquises de la science” d’un “protocole” relayé depuis début février sur Internet et censé prévenir le Covid-19.