Tara Heuzé-Sarmini, fondatrice et directrice générale de l’association Règles élémentaires, qui lutte contre la précarité menstruelle, est l’invitée de Paris direct. En France, près d’1,7 million de femmes n’ont pas les moyens de s’acheter des protections hygiéniques. Que faire pour lutter contre cette précarité ? Pourquoi les règles sont-elles toujours un sujet tabou ?