Les députés français ont largement adopté, mardi, le projet de loi “confortant le respect des principes de la République”, qui doit renforcer l’arsenal juridique contre l’islamisme radical, par 347 voix pour et 151 voix contre, avant son examen au Sénat à partir du 30 mars.