Après les cyberattaques qui ont ramené deux hôpitaux au “tout papier” en France ces derniers jours, Emmanuel Macron a confirmé jeudi un plan d’un milliard d’euros pour renforcer la cybersécurité des systèmes sensibles.