Les mutations du coronavirus remettent en cause l’efficacité de la vaccination car les anticorps n’arrivent plus à reconnaître le virus. Heureusement, notre système immunitaire comporte une deuxième ligne de défense : les lymphocytes T. Une arme dont comptent bien se servir les médecins.