Une enquête a été ouverte à Paris après le piratage massif de données médicales, a annoncé jeudi le parquet. Les données confidentielles de près de 500 000 patients ont fuité sur Internet et continuent de circuler sur un forum, a pu constater l’AFP.