Si plusieurs pays s’étaient engagés en faveur d’un partage équitable des vaccins, la réalité est tout autre. Cette situation, au-delà du sentiment d’injustice, pourrait allonger la durée de la pandémie.