Une hypothèse mentionne que le dégoût nous protégerait des infections. Jusqu’à présent, les scientifiques n’avaient jamais vérifié les conséquences de cette idée. C’est chose faite. Et cette hypothèse en ressort renforcée !