Depuis quelques jours, des tests salivaires sont réalisés dans les écoles. Comment fonctionnent-ils et sont-ils aussi efficaces que les prélèvements nasopharyngés ?