Le leader indépendantiste polynésien Oscar Temaru a appelé vendredi à manifester en juillet prochain contre “les 193 crimes commis par l’État français”, en référence aux 193 essais nucléaires réalisés sur l’île entre 1966 et 1996, après la publication d’une enquête soulignant la radioactivité reçue par certains Polynésiens.