En stimulant des zones spécifiques du cerveau à l’aide d’électrodes intracrâniennes chez plusieurs participants, des chercheurs voulaient en savoir plus sur les sensations que les décharges provoquaient chez eux. Voici ce qu’ils ont découvert.