Une étude menée conjointement par plusieurs universités anglaises indique que le variant VOC 202012/1 est plus mortel que les autres variants. Cela corrobore les résultats obtenus par d’autres scientifiques anglais.