Le procès de Nicolas Sarkozy pour les dépenses excessives de sa campagne présidentielle de 2012 doit démarrer mercredi mais il pourrait être interrompu car l’avocat de Jérôme Lavrilleux, ex-directeur adjoint de la campagne, est atteint du Covid-19.