Emmanuel Macron avait pris un pari : mettre en place un couvre-feu plutôt qu’un confinement. Il espérait que la campagne de vaccination freinerait les contaminations et la surchauffe des services de réanimation. Les déboires du vaccin AstraZeneca changent la donne. Le président a-t-il perdu son pari ? Roselyne Febvre en parle avec Virginie Le Guay et David Revault-d’Allonnes.