Le Sénat a adopté jeudi l’article 25 de la loi “sécurité globale” visant à autoriser le port d’arme par les policiers et gendarmes hors service dans les lieux accueillant du public, sans que les responsables d’établissement ne puissent s’y opposer. Un texte qui suscite l’opposition d’élus de tous bords.