Les acides nucléiques thérapeutiques, et notamment les approches antisens, constituent une technologie récente, porteuse d’importants espoirs. Développées jusqu’à présent dans certains domaines comme les affections ophtalmologiques, métaboliques, neuromusculaires ou néoplasiques, ces approches pourraient rapidement aboutir à des nanomédicaments contre la pandémie de Covid-19.

Un article a retrouver dans le prochain numéro du magazine de l’Inserm

QuiTuSais
jeu 18 mar 2021 – 12:04