Le procès de neuf personnes jugées pour le saccage de l’Arc de Triomphe lors d’une manifestation de Gilets jaunes en 2018 s’est ouvert à Paris, lundi, sans les principaux responsables qui n’ont jamais été retrouvés.