Le spécialiste français de la Chine, Antoine Bondaz, est dans le collimateur de l’ambassadeur de Chine en France, Lu Shaye. Il a été traité de “petite frappe” et de “hyène folle”, après avoir fait un commentaire sur Taïwan. Il revient, pour France 24, sur cette situation inédite.