Les jeunes passent de moins en moins de temps devant la télévision ou à écouter la radio. Les modes de consommation nomade comme Internet ou les réseaux sociaux sont une rupture profonde avec nos habitudes, au moment où la crise sanitaire engendre des interrogations inédites. Une foule de questions et des réponses parfois très variables selon les sources. Informer les jeunes et éviter que la “sur-information” ne vire à la désinformation, c’est tout le défi posé auquel tente de répondre, ici en France, la semaine des médias à l’école, une initiative dont France 24 est partenaire.