Pays-Bas, Italie, Royaume-Uni, Allemagne… En Europe, les mouvements de contestation contre les mesures sanitaires prennent de l’ampleur et se déroulent parfois de manière violente. Si la France semble jusqu’ici épargnée par ce phénomène, la défiance grandissante vis-à-vis des institutions inquiète le gouvernement au plus haut point, selon le chercheur en science politique Antoine Bristielle. Entretien.