À l’issue du sommet européen consacré à la crise sanitaire, jeudi, le président français a affirmé “avoir eu raison” de ne pas reconfiner la France en janvier tout en évoquant de futures “nouvelles mesures à prendre dans les prochaines semaines” et “sans tabou”, face à la troisième vague. Il a aussi estimé que Bruxelles devra muscler son plan de relance économique, sur le modèle des États-Unis.