Une commission, composée de quatorze historiens, va remettre vendredi un rapport sur le génocide des Tutsi au Rwanda à Emmanuel Macron. Ces recherches visent à faire la lumière sur les actions de la France lors de ce massacre. Ce rapport pourrait ainsi marquer une étape importante dans les relations dégradées entre Paris et Kigali.