Dans une tribune publiée dimanche par le JDD, 41 directeurs médicaux de crise de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris évoquent une “situation de médecine de catastrophe”. Ils disent se préparer à devoir “faire un tri des patients afin de sauver le plus de vies possibles” alors que le nombre de patients en réanimation se rapproche désormais de celui du pic de la deuxième vague.