Les sénateurs entament, mardi 30 mars, deux semaines de  débats clivants sur le projet de loi contre le “séparatisme” qui vise à conforter le respect des principes républicains, et déjà approuvé en première lecture par les députés.