Le président Emmanuel Macron a appelé, mercredi, à la “mobilisation de chacun au mois d’avril” face à la crise sanitaire du Covid-19 en France. il a déclaré que le pays faisait face à une “accélération” de l’épidémie qui n’épargnait aucune région et a annoncé une série de nouvelles restrictions.