La journaliste Sandra Muller, initiatrice du mouvement #BalanceTonPorc sur les réseaux sociaux, a remporté mercredi sa bataille judiciaire. La cour d’appel de Paris a débouté l’homme qui la poursuivait pour diffamation après des accusations de harcèlement sexuel, tout en ne contestant pas le caractère diffamatoire des tweets qui l’ont visé.