Pour la deuxième année consécutive, les musulmans de France vont devoir passer le ramadan à la maison. Les interactions sociales autour du jeûne sacré et festif qui commence mardi seront limitées par le couvre-feu en vigueur chaque soir à partir de 19 heures, instauré dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.