Dans de très rares cas, le vaccin d’AstraZeneca est à l’origine de thromboses atypiques accompagnées de thrombopénie. Une étude de cas menée en Norvège permet d’en savoir plus sur les causes de ce phénomène nouveau et potentiellement mortel.