Le monde est en crise depuis plus d’un an. Pour certains, l’anxiété et l’incertitude générées par la pandémie mènent à un changement de style de vie : pratique plus de sport, ou faire attention à sa ligne. Mais les troubles alimentaires sont aussi en augmentation : la Fédération française anorexie boulimie (FFAB) estime que la situation est “critique”. L’an dernier, le nombre d’appels à la ligne d’écoute de la FFAB a augmenté de 30 %. Reportage d’Ellen Gainsford et Wassim Cornet.