Citoyens et forces de l’ordre rendent lundi hommage à Stéphanie, l’agente administrative sauvagement assassinée vendredi par un Tunisien de 36 ans radicalisé à Rambouillet.