Après les écoles primaires, la France entrevoit un début d’allègement des autres restrictions sanitaires, mais l’exécutif reste prudent. Le chef de l’État a prévenu mardi qu’il ne comptait pas se précipiter, lors d’une réunion avec des maires en visioconférence.