Dénonçant le “délitement” de la France et appelant à “soutenir les politiques” qui oeuvreront contre, les généraux signataires d’une tribune vont recevoir “des sanctions disciplinaires militaires” en fonction de leurs grades, a annoncé mercredi le chef d’état-major des armées.