Le Premier ministre Manuel Valls a dénoncé jeudi “l’horreur de Créteil” après l’arrestation de trois cambrioleurs accusés d’avoir violemment agressé un couple et une personne âgée ciblés en raison de préjugés antisémites.