L’absence d’ordonnance médicale pour vacciner les 18-54 ans atteints de maladies chroniques en France relève du “bon sens”, s’est justifié mardi le ministre de la Santé, Olivier Véran, qui a plaidé en faveur de l’ouverture aux injections pour tous les adultes sur simple déclaration.