Le patron de la CGT Thierry Lepaon n’a finalement pas présenté sa démission devant les instances du syndicat vendredi. Une réunion aura lieu avant le 16 décembre pour évoquer ses faux-pas, parmi lesquels des dépenses et indemnités qui font scandale.