Une première tête est tombée à la CGT, mardi, avec la démission de l’administrateur-trésorier du syndicat, Éric Lafont. Le secrétaire général Thierry Lepaon l’avait mis en cause pour les coûteux travaux effectués dans son bureau et son appartement.