L’une des mesures phares du projet de la loi Macron pour libérer l’économie française est la possibilité offerte à certaines entreprises de travailler 12 dimanches par an au lieu de cinq actuellement. Une mesure qui est loin de faire l’unanimité.