Lors d’un discours pour l’inauguration du musée de l’histoire de l’immigration, François Hollande a fustigé lundi les propos “qui instrumentalisent les peurs”, appelant à défendre l’espace Schengen et à ouvrir le droit de vote aux étrangers.