Des propos tenus par l’ancien journaliste Eric Zemmour dans un entretien accordé à un journal italien fin octobre, et passés inaperçus jusqu’ici, ont fini mardi par susciter de vives réactions en France, notamment du ministre de l’Intérieur.