Trois faits divers spectaculaires en trois jours, il n’en fallait pas plus pour aviver, en France, la crainte d’une vague d’actions terroristes. Aucun lien ne semble pourtant exister entre les trois attaques.