La maire socialiste de Paris, Anne Hidalgo, a déclenché une polémique sur Twitter en bloquant l’accès à ses tweets à une dizaine de membres de l’UMP. Ses détracteurs l’accusent de “sectarisme”.